armagnac

Cyrano dans le Gers, ne riez pas, il existe!

C'est dans les vallons qui entourent Margouët-Meymes où le regard entrevoit les montagnes pyrénéennes qu'un citoyen argentin a planté sa tente après une carrière passée à commercialiser les produits d'une des plus importantes sociétés françaises dans le monde, en l'occurrence Thales. Conquis par cette région, César Kuberek a créé avec son beau-frère, Gianni Vietina, une société de distribution de boissons et lorsque l'on dit boissons dans l'Armagnac, c'est évidemment de l'armagnac dont il s'agit. Pour ce faire, les deux citoyens, l'un Argentin l'autre Américain, ont fait appel à Éric Artiguelongue, un nom dans l'Armagnac mais aussi dans la course landaise pour, évidemment, dénicher les meilleurs armagnacs.

Mais ils ont décidé d'investir le marché américain non pas en expédiant les habituelles bouteilles mais en créant des cocktails. L'armagnac est le composant principal de ces cocktails au travers de la Blanche que Gianni, qui possède un restaurant dans une des principales artères à Hollywood, confectionne avec amour en la mariant avec différents parfums.

Ainsi ils sont parvenus à faire accepter ces cocktails par toute la génération des 25-30 ans américains et comme le précise les deux hommes, ce fut un travail de longue haleine mais ont été récompensés par des médailles d'or obtenues à San Francisco au mois d'avril 2018.

Ainsi Edmond Rostand aurait pu écrire Cyrano de Margouët-Meymes en Armagnac et non de Bergerac.

La Dépêche du Midi

Source: La Dépêche